Association La SEVE

Le Jardin Humain de Villiers-en-Arthies

Partage, échange et bienveillance : pari gagné !

 

Petit historique

C’était en janvier 2017, lors des vœux du Maire. Les habitants de Villers-en-Arthies entendaient parler pour la première fois du projet de Jardin Humain. Quelques réunions d’information plus tard, se créa le premier groupe d’éco-jardiniers qui démarra concrètement le jardin en mai de la même année.

Les débuts du Jardin Humain

Grand terrain, en contre-bas de la route, situé à côté de l’espace de jeux des enfants de la commune, ou se tenait autrefois le potager du château. Abandonné petit à petit et resté en friche de nombreuses années, le terrain présente des avantages et inconvénients avec lesquels les éco-jardiniers ont dû composer (belle exposition, grande superficie, terre argileuse qui se gorge d’eau en hiver…) afin de créer, ensemble, le design de leur Jardin Humain.

 

Aujourd’hui…

Depuis, une équipe composée de 2 ambassadeurs et d’une dizaine d’éco-jardiniers se donnent rendez-vous un samedi sur deux pour réfléchir, bricoler, discuter et jardiner.

Le Jardin aujourd’hui

En dehors de ces incontournables temps de groupe, chacun est libre de passer désherber, tondre, prélever des légumes et rêver à sa guise.

En à peine plus d’un an, le terrain s’est totalement transformé pour laisser place aujourd’hui à un véritable lieu de vie, d’abondance et de partage.

 

 

Et demain ?

Les idées et les projets ne manquent pas pour améliorer et poursuivre l’élaboration d’un Jardin Humain accueillant, permacole et durable.

Bientôt, la petit mare située à côté du potager sera équipée de barrières de sécurité, le cabanon sera habillé d’une balustrade, un récupérateur d’eau de pluie trouvera sa place sous le toit de ce dernier.

Fête du 16 juin 2018

Mais aussi, des panneaux d’accueil expliquant le projet seront installés sur le terrain, des plantes d’ornements  trouveront leur place…

Et dans quelques temps, lorsque l’abondance de légumes arrivera à maturité, les habitants de Villers-en-Arthies seront invités à renouveler l’opération du « grand partage »  afin de distribuer aux personnes nécessiteuses les beaux produits chouchoutés par les éco-jardiniers. Petit à petit, de nouvelles personnes viennent rejoindre l’équipe d’éco-jardiniers, alors pourquoi pas vous !?…

 

Ils en parlent !

 

« Ce jardin est un espace de partage intergénérationnel, de bienveillance et de création de liens. Je viens y passer des moments de détente, d’échanges et de rencontres. J’y trouve du sens et de la douceur. Chacun y a sa place, nous nous complétons. » Mélanie – Ambassadrice

 

« Au début, je n’y croyais pas trop. Je n’avais pas bien compris le projet et l’aspect « en commun ». Je pensais qu’il s’agissait d’un terrain divisé en parcelles individuelles, hors à Villers, tout le monde a déjà son jardin. Puis, j’ai assisté à des réunions et je me suis prise au jeu. Je ne jardinais pas avant et je m’y suis mise, j’aime ! Et c’est pareil pour mon mari. Il y a aussi ses moments de partage, de fêtes organisées au jardin. Par exemple, le 16 juin, nous étions une trentaine à l’occasion d’un pique-nique partagé. J’ai envie que ça continue ! » Cathy

 

« Ici, on se sent bien, la preuve on y revient ! En un an, il y a eu une belle évolution, alors ça serait dommage de s’arrêter. Au début, on ne se connaissait pas mais on a appris à se connaitre, chacun avec ses capacités et ses envies. Quand le projet a commencé, je m’étais dit que c’était une grosse connerie, puis vous voyez, on a travaillé 1 parcelle, puis 2, créé des marres… Chacun a trouvé

sa place ! » Philippe.

Fête du cabanon (printemps 2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *