Association la SEVE

Le compostage, une technique copiée de la Nature !

Compost

D’où vient le compost ?

La technique du compost est directement inspirée de ce qui se passe dans la nature, et particulièrement dans nos forêts. En effet, dans la forêt l’arbre perd ses feuilles qui se dégradent grâce à l’action de différents insectes, larves, vers, puis de champignons et de bactéries. L’eau et l’oxygène sont également indispensables dans ce processus de dégradation organique. En installant un composteur, nous cherchons donc à recréer cet environnement.

Aujourd’hui, il existe plusieurs techniques de compostage : le composteur dit « classique », souvent placé au fond du jardin, ouvert ou fermé, le compost à froid, le compost à chaud, le lombricomposteur…  A chaque technique ses spécificités, nous n’entrerons pas dans le détail de chacune mais ferons ici un tour plus général.

Un équilibre indispensable

Dans un compost, il faut retrouver l’équilibre présent dans la nature afin de créer de l’humus. Pour cela, nous apporterons des matières carbonées (plutôt de couleur marron comme le carton, le bois, les feuilles mortes….) et des matières azotées (plutôt de couleur verte comme de la pelouse, des déchets végétaux…). Le rapport carbone / azote se fera en fonction des matières. Plus on ajoutera de carbone, plus on complétera l’apport en azote pour toujours garder l’équilibre qui doit être, en volume, de 1 carbone pour 2 azotes. Par exemple, on mettra un volume de paille pour deux volumes d’herbe.

Les cendres : carbone ou azote ? Les cendres apportent du carbone. Toutefois il ne faut pas en abuser, elles pourraient créer un déséquilibre.

Un compost bien aéré

Il est vraiment important d’aérer le compost car certaines bactéries fonctionnent en aérobie (elles ont besoin d’oxygène pour se développer). Il y a plusieurs techniques qui permettent une bonne aération, chacun trouvera la solution la mieux adaptée en fonction de ses besoins et de son composteur :

  • mettre un tube d’aération directement dans le compost ;
  • avoir un compost ouvert et le retourner de temps à autre ;
  • apporter de la paille régulièrement pour créer une aération naturelle

Que peut-on mettre dans son compost ?

Les fruits et légumes regorgent, pour certains, de pesticides. Les puristes souhaiteront un compost sans aucun pesticide. Dans ce cas, ils y mettront des épluchures provenant uniquement de leur jardin ou d’un maraicher n’utilisant aucun entrant. Et ils privilégieront des produits locaux dont la provenance est maîtrisée.
Chacun est libre de mettre dans son compost ce qu’il a envie d’y apporter, en fonction de ce qu’il consomme et de ses convictions. Cependant nous éviterons d’y mettre de la viande, du poisson et des produits laitiers qui pourraient attirer des animaux et provoquer des odeurs désagréables (ammoniaque). Il peut y en avoir mais en petite quantité. De même pour les restes alimentaires, il ne faudra pas en apporter en excès. Il faudra éviter les os qui mettront des années à se décomposer. Nous resterons également vigilants quant aux fruits exotiques et aux agrumes ayant une peau épaisse. La réglementation autorise plus de pesticides car la peau ne se mange pas.
Autre vigilance avec l’oignon, l’ail et le poireau, vermifuges naturels qui risquent donc de tuer nos petits travailleurs, j’ai nommé les vers, s’ils sont présents en excès dans votre compost !

Peut-on mettre le marc de café dans le compost ? Le marc apporte un équilibre vraiment intéressant avec un très bon rapport azote/carbone alors il est tout à fait indiqué de répartir son marc entre son compost, ses canalisations, son soin du visage.. Il s’agit d’un « déchet » vraiment intéressant qui peut avoir plusieurs fonctions dans une maison. De plus, les vers de terre l’apprécient particulièrement.

 

Si vous souhaitez en apprendre davantage, nous proposerons, de nouveau, un atelier technique « Comment réussir son compost ? » d’ici quelques semaines. En attendant, n’hésitez pas à passer à la ferme de la Cure pour en discuter avec l’équipe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.