Association la SEVE

L’aventure de la Renarde polaire

Image parPetra Heezen de Pixabay

Le Renard polaire ou Renard Arctique (Vulpes lagopus), vit dans les régions du cercle polaire où les températures peuvent avoisiner les -50°C. Il se nourrit de Lemmings (petits rongeurs), de baies et de ce que peut lui apporter la mer. Il sait s’adapter à ce milieu particulièrement hostile.

renarde-polaire

Crédit photo – Wikipédia

Comme beaucoup d’animaux polaires (ou alpins), cette adaptation est poussée au point que leur pelage change avec la saison hivernale, il revêt une épaisse robe blanche qui se confond avec l’environnement.

Une aventure remarquable

Une renarde polaire a défrayé le monde scientifique suite à un article publié par le Norvegian Polar Institute en juin 2019. Equipée d’un GPS, les scientifiques ont pu retracer son parcours de plus de 3500km en seulement 4 mois !

Cette aventure polaire étant incroyable, ils ont d’abord cherché une explication plus « rationnelle », pour enfin se rendre à l’évidence que cet exploit avait bel et bien eu lieu. Parcourant jusqu’à 155 km par jour sur la banquise, avec une moyenne de 46,3 km/jour dans les conditions extrêmes, l’épopée de cette renarde est un belle illustration de la résilience et des capacités de la biodiversité. Passant d’un continent à l’autre, cette petite renarde d’à peine 5 kg est aussi un message d’espoir ; elle nous montre que tout est possible, même si cela ne s’est jamais vu.

« Une renarde a fait le printemps polaire », voici de quoi nous donner confiance en la Nature et être serein faces aux changements qui s’opèrent.

Pour aller plus loin : 

https://polarresearch.net/index.php/polar/article/view/3512

Article du Norwegian Polar Institute

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.