Association la SEVE

Les entretiens avec Steve Read

Précurseur et initiateur de la permaculture française était en Île de France pour un cycle de conférence en ce début d’année.

La SEVE a eu le plaisir d’organiser la venue de Steve Read fin janvier. Nous avons pu réaliser tout ceci grâce à nos amis de La Nouvelle Réserve, Le PTCE Vivre Ensemble, et les communes de Limay et des Mureaux. Dans un contexte pré électoral, il est intéressant de noter l’engagement des citoyens de tous horizons sociaux sur des questions parfois aussi complexes mais passionnantes. Malgré la difficulté à se retrouver dans la stratification politique bien française, l’envie de chacun d’agir, d’aller dans le bon sens, de penser à une échelle locale est bien présente.

Formé il y a 30 ans par Andy Langford et Bill Mollison, Steve Read a travaillé dans 12 pays, il a dispensé plus de  130 cours certifiés en permaculture (CCP), il a fondé l’UPP (Université Pouplaire de Permaculture), et co-fondé Brin de Paille en 2008. Il  a récemment créé le réseau des Centres de Formations à la Permaculture (CDFP) et lancé le mouvement Ma Commune en Action (MCA). C’est donc avec un certain recul que Steve a pu nous partager son expérience et sa vision des choses pour les années à venir.

A Limay (78520) le 29 janvier, Steve a développé son analyse et ses propositions concrètes pour une économie permacole de proximité.

Aux Mureaux (78130) le 30 janvier, la permaculture urbaine était à l’honneur, depuis les notions d’urbanisme jusqu’aux aspects liés à la gouvernance.

Nous retiendrons aussi les questionnements et les engagements qui ont été pris par « les politiques » présents lors de ces conférences. Certains autres ont brillé par leur absence … un silence qui en dit long sur le chemin qu’il reste à parcourir pour atteindre le bon sens.

Retrouvez davantage d’informations sur le site de Steve Read

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.