Association la SEVE

Ça va vous ?!?

Je ne sais pas si c’est l’automne, le changement d’heure ou l’hiver qui approche, mais je crois que ça ne va pas trop en ce moment …

Ha non, je ne parle pas de moi mais de LA biodiversité…

Vous savez, cette diversité du vivant qui fait que tout le système tient en place. Celle qui depuis la genèse du vivant, il y a environ 3,8 Milliards d’années (oui, à l’époque ils n’avaient pas de montre…), n’a de cesse de se complexifier et de créer de nouvelles conditions pour, de nouveau, créer la vie.

Et bien celle-là même, ne va pas très fort en ce moment.

Télécharger le rapport de l’ONB

D’après le rapport sorti ce jour par l’Observatoire National de la Biodiversité (ONB), il s’agit d’une véritable « crise et la société française en prend conscience : plus d’un tiers de la population déclare déjà ressentir les conséquences de l’érosion de la biodiversité dans leur vie quotidienne.

La nouvelle publication annuelle de l’ONB dresse un bilan alarmant de l’état des écosystèmes et des espèces de notre territoire, où les pressions d’origine humaine (destruction des habitats, surexploitations, pollutions…) ne diminuent pas. »

Bref, ça ne va pas trop fort en ce moment pour la biodiversité et je ne crois pas ce soit qu’une question de saison … Je ne peux m’empêcher de repenser aux politiques de financement des éclairages urbains sans prise en compte de données connues depuis des décennies, aux lanceurs d’alertes scientifiques qui ont été mis sur la touche et à ce rythme effréné auquel nous prenons des décisions, posons des jugements… Dans ce temps court, il est difficile de réfléchir au « global ». Malgré ceux qui avaient raison trop tôt, notre belle biodiversité est en plein « burnout » et avant qu’on puisse bien s’en rendre compte, les choses s’aggravent. D’abord le déni puis la dépression, plus le temps passe, plus il va être (très) difficile de relever le défi.

A l’heure où les réverbères s’allument (et resterons allumés toute la nuit), même si je ne pense qu’à aller me coucher, je ne peux m’empêcher de penser :

 » Allez, nous allons y arriver tout de même !

Il y a partout de belles initiatives, des individus, des structures qui oeuvrent au quotidien pour cette belle et grande biodiversité. Je me dis que j’ai envie de faire bouger les lignes, de faire circuler (l’Association) La SEVE, d’encourager nos bénévoles, de remercier pour ces petits messages d’encouragement et tous ceux qui parlent de nos actions !

Nous, on continue … même pour ceux qui n’y croient pas 🙂 »

Bonne nuit !

 

Charles P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.