Association la SEVE

Le Staff de l’E.D.P.

L’equipe organisationnelle de l’Ecole de Permaculture

 

A chacun sa spécialité ! Tous passionnés par leur métier et avec la même envie de transmettre, les formateurs de l’association ont des parcours riches et variés.

Ils sauront vous guider, vous orienter et vous écouter pour que votre passage à la Ferme de la Cure vous apporte connaissances et savoir-faire.

 

Charles, agitateur naturaliste

De formation ingénieur-écologue, ethnobotaniste et gestionnaire d’espaces naturels ; Charles Peyrouty transmet aux jeunes publics sa passion de la Nature depuis 1997. Après avoir travaillé à L’ONF ou à l’INRA, il a fondé un bureau d’études en environnement qu’il a dirigé durant presque 10 ans. Formateur aux sciences de l’environnement depuis 2005 dans de nombreuses structures il a aussi fondé l’Association La SEVE qu’il dirige depuis 2015. Penseur, transmetteur et concepteur en permaculture, il aborde naturellement  cet art vivant selon une approche éco-systémique…
Une bio plus complète ici …

 

thumb Arnaud - Association La SEVEArnaud, la force tranquille

Arnaud Fâche est diplômé de l’Université de Nantes (DEUG Arabe – Anglais, 2009), de l’ENSNP de Blois (Ingénieur Paysagiste, 2014) et a validé son Cours Certifié de Permaculture à l’École de Permaculture du Bec Hellouin en 2016. Son parcours de jardinier et paysagiste concepteur s’est nourri des différentes expériences en France et à l’étranger, entre jardins botaniques, bureaux d’étude et Parcs naturels régionaux. Passionné d’écologie, il s’intéresse à la notion de résilience des milieux avec les moyens du bord, pour associer le meilleur des traditions et des évolutions modernes. Diplômant en permaculture depuis 2017 sous la direction de Niamhue Robins (Diploma of Applied Permaculture Design, Permaculture Association United Kingdom), ses travaux de diplôme traitent de l’évolution de paysagiste concepteur à celle de permaculteur, avec un accent sur la mise en application des éthiques et principes de la permaculture au quotidien. Il prépare son accréditation pour 2020 et a validé sa Formation des Enseignants en Permaculture en 2019 (à Applewood Center avec Looby Macnamara, Chris Evans et Tomas Remiarz).

 

lanie, la fée de la Terre

Mélanie a suivi son coeur dès le lycée (agricole) puis s’est formée en agronomie avant de bifurquer pour la gestion du territoire (Master Géographie). Après avoir travaillé durant quelques années en Suisse dans un écolieu/vignoble en biodynamie, où elle s’est formée à la permaculture, elle retourne en Ile-de-France en 2015 et se lance à son compte dans le bien être holistique (activités de soins énergétiques, balades de reconnexion avec découverte des plantes sauvages et utilisations, enseignement dans école alternative…), connectée à la nature et à la Terre. Inspirée et ancrée grâce à la nature, elle transmet un art de vivre résolument plus humain, harmonieux et plein de vie !

 

Pascal, Philosophe permacool

Diplômé de 3ème cycle en Philosophie et Sciences de l’Education, co-fondateur en 2014 du Jardin de Gaïwana (jardin-école et jardin collectif en Permaculture dans le sud de l’Alsace). Formateur de formateurs, praticien de la dynamisation et de gouvernance des communs (SELs, création d’AMAPs, circuits courts, collectifs locaux de Transition). Certifié en Permaculture par Pascal Depienne et Steve Read, il prépare le Diplôme de Permaculture Appliqué avec comme spécialités de recherche-action la philosophie de la permaculture et le soutien à la mise en réseau de ses acteurs dans l’espace francophone.

 

Benoît, Idéaliste pragmatique

Après avoir étudié les rouages du modernisme avec un Master en management et une spécialisation en développement durable en 2007, puis des expériences déterminantes dans les énergies renouvelables, les politiques climatiques, la maîtrise des risques, les mécanismes d’effondrement ou encore les marchés publics, Benoît a pris la route pour tenter de trouver des chemins de traverse collectifs, des alternatives (en)viables à l’exploitation. La permaculture, croisée dès 2005, mettra dix ans à pousser, des toits parisiens aux contrées picardes. Adepte de la pensée complexe, il peut arriver qu’il vous berce de désillusions à moins que vous ne préfériez la satire ou l’absurdité au 8e degré. Au petit matin toutefois, il ressaisira le pieu, tirant pour que vivent les coopératives autogérées, le pain au levain ou … la permaculture.